Appel à contribution: Films d’histoire (Relief 6)

Films d’histoire: la mémoire nationale mise en cause

 

Relief – revue électronique de littérature française, 6.1 (juin 2012) www.revue-relief.org

Les films d’histoire sont ambigus parce qu’ils prétendent montrer l’histoire d’une façon réaliste,  même si les événements historiques sont présentés selon la trame des romans narratifs avec une intrigue et un dénouement final. Depuis l’étude fondamentale de Marc Ferro (Film et historie, 1984) les différentes façons d’adapter le passé à l’écran et la réactualisation des événements historiques pour un public moderne ont été analysés dans un nombre grandissant de publications.

Ce numéro spécial de la revue en ligne Relief sera dédié aux films d’histoire français: l’industrie cinématographique prospère en France et elle a produit de nombreux films sur l’histoire nationale s’adressant en premier lieu à un public français. Nous proposons d’examiner en particulier ces films d’histoire qui se servent du passé national de la France dans le but de critiquer la mémoire nationale, par exemple en faisant revivre des événements historiques qui ont été refoulés pendant très longtemps, ou bien l’usage du passé pour porter une critique sur le présent. D’autres aspects des films d’histoire qui pourront être analysés sont, par exemple : la mise-en-scène détaillée d’actes de violence, de cruautés et de comportements excessifs ; la suggestion d’un décor historique éblouissant et convaincant (ou bien le refus d’y recourir) ; l’inclusion de fragments de films anciens ; l’adaptation intermédiale de romans historiques; l’histoire du phénomène films d’histoire.

Les articles de 7.000 mots maximum, notes et références comprises, en français ou en anglais, peuvent être soumis jusqu’au 1er avril 2012 par courrier électronique à Margriet Hoogvliet M.Hoogvliet@rug.nl. Merci de contacter d’abord l’éditeure avec un titre provisoire et une brève description, afin de recevoir les directives à l’intention de l’auteur. Tous les articles seront soumis à une procédure d’évaluation sélective. Des images et des photos pourront être ajoutées aux articles, mais c’est aux auteurs d’arranger les droits d’auteur.

Comments are closed.